L’étude PEP Study 1

Étude internationale dont l’objectif est de mieux comprendre les barrières au traitement et d’identifier les leviers nécessaires à l’amélioration de l’expérience des patients vis-à-vis de leur traitement. 

Disponible en téléchargement : 

Contexte 1

La DMLA et l’OMD peuvent entrainer une diminution de la vue (voir une cécité) altérant la qualité de vie si elles ne sont pas prises en charge. Les thérapies anti-VEGF peuvent aider les patients à maintenir leur acuité visuelle mais demandent des injections intravitréennes régulières. 2,3

D’après les données de vraie vie4, les patients reçoivent moins d’injections que prévues dans les études cliniques. On observe donc une amélioration moindre de l’acuité visuelle car l’adhésion au traitement reste faible, il est donc nécessaire de comprendre les raisons de cette non-adhésion pour y remédier. 2,3

Méthodologie 1

Recherche qualitative : revue de la littérature et entretiens afin de préparer le développement de l’enquête

Étape 2 :
Préparation de l’enquête et pilote pour finaliser l’enquête 

Étape 3 :
Enquête sur le terrain, analyses des données et rapport

Les interviews ont été menés de juin à août 2020.

Patients adultes atteints d’OMD ou de DMLA

Aidant de patients ayant une OMD ou une DMLA

Rétinologues expérimentés

Canada, France, Allemagne, Italie, Espagne et USA

Entretien téléphonique d’une heure pour comprendre l’expérience globale liée au traitement, l’adhésion, la satisfaction et les préférences

Catégorisation des thèmes émergents et des concepts en relation avec l’expérience traitement, la gestion de la maladie, les facteurs favorisant l’adhésion ou les barrières

Participants éligibles Recrutement Entretien qualitatif Analyse qualitative des entretiens

Patients adultes atteints d’OMD ou de DMLA

Aidant de patients ayant une OMD ou une DMLA

Rétinologues expérimentés
Canada, France, Allemagne, Italie, Espagne et USA Entretien téléphonique d’une heure pour comprendre l’expérience globale liée au traitement, l’adhésion, la satisfaction et les préférences Catégorisation des thèmes émergents et des concepts en relation avec l’expérience traitement, la gestion de la maladie, les facteurs favorisant l’adhésion ou les barrières
Caractéristiques Patients (n=94)*
Genre, n (%) DMLAn (n=49) OMD (n=46)
Femme / Homme 37 (75,5 %) / 12 (24,5 %) 18 (39,1 %) / 28 (60,9 %)
Age, n (%)    
<40 ans 2 (4,1 %) 3 (6,5 %)
40-59 ans 3 (6,1 %) 19 (41,3 %)
60-69 ans 10 (20,4 %) 18 (39,1 %)
70-79 ans 24 (49,0 %) 5 (10,9 %)
≥80 ans 10 (20,4 %) 1 (2,2 %)
Niveau d’études, n (%)    
Collège 8 (16,3 %) 8 (17,4 %)
Lycée 10 (20,4 %) 6 (13,0 %)
Université 4 (8,2 %) 7 (15,2 %)
BAC / BAC +2 9 (18,4 %) 10 (21,7 %)
3ème cycle universitaire 6 (12,2 %) 3 (6,5 %)
Autres** 11 (22,5 %) 10 (21,7 %)
Inconnu 1 (2,0 %) 2 (4,4 %)
Profession, n (%)    
Retraité 40 (81,6 %) 15 (32,6 %)
Employé temps plein/partiel
ou auto-entrepreneur
3 (6,1 %) 15 (32,6 %)
Personne au foyer  1 (2,0 %) 2 (4,4 %)
Handicapé 1 (2,0 %) 8 (17,4 %)
Au chômage/ à la recherche
 d’un emploi
1 (2,0 %) 3 (6,5 %)
Autres 2 (4,1 %) 1 (2,2 %)
Inconnu 1 (2,0 %) 2 (4,4 %)

Données collectées durant les entretiens
*Le nombre total de patients (n = 94) est plus petit que les échantillons combines de patients DMLAn et OMD, car un patient avait à la fois une DMLAn et un OMD.
**dû à des spécificités locales certains participants n’ont pu être catégorisés DMLAn Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge néovasculaire; OMD : Œdème Maculaire Diabétique.

Caractéristiques Aidants (n=79)*
Genre, n (%) DMLAn (n=47) OMD (n=33)
Femme / Homme 32 (68,1 %) / 15 (31,9 %) 21 (63,6 %) / 12 (36,4 %)
Age, n (%)    
<40 ans 2 (4,3 %) 5 (15,2 %)
40-59 ans 16 (34,0 %) 5 (30,3 %)
60-69 ans 17 (36,2 %) 15 (45,5 %)
70-79 ans 8 (17,0 %) 3 (9,1 %)
80-89 ans 4 (8,5 %) 0 (0,0 %)
Profession, n (%)    
Retraité 21 (44,7 %) 11 (33,3 %)
Employé temps plein/partiel ou
auto-entrepreneur
18 (38,3 %) 16 (48,5 %)
Personne au foyer  2 (4,3 %) 0 (0,0 %)
Au chômage/ à la recherche d’un
emploi
2 (4,3 %) 4 (12,1 %)
Autres 3 (6,4 %) 3 (9,1 %)
Inconnu 1 (2,1 %) 0 (0,0 %)
Lien avec le patient, n (%)    
Partenaire/ Epoux(se) 18 (38,3 %) 15 (45,5 %)
Enfant 17 (36,2 %) 3 (9,1 %)
Parent 2 (4,3 %) 8 (24,2 %)
Ami 4 (8,5 %) 2 (6,1 %)
Autre 6 (12,8 %) 5 (15,2 %)
Mode de vie, n (%)    
Vit avec le patient 24 (51,1 %) 21 (63,6 %)
Ne vit pas avec le patient 23 (48,9 %) 9 (27,3 %)
Inconnu 0 (0,0 %) 3 (9,1 %)

Données collectées durant l’entretien
*Le nombre total d’aidants (n=79est plus faible que les échantillons combinés d’aidants DMLAn et OMD, car un patient avec son aidant a à la fois une DMLA, et un OMD. DMLAn Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge néovasculaire; OMD : Œdème Maculaire Diabétique.

Résultats 1

La majorité des patients et des aidants (79,2 %) ont signalé une perturbation dans leur routine, ou leur travail le cas échéant, le jour ou le lendemain de l’injection intra-vitréenne.

Les perturbations incluent :

  • Pour les patients : fatigue, besoin d’être au calme et/ou dans l’obscurité, pas d’activité nécessitant une interaction sociale, l’impossibilité de faire certaines taches (cuisine, conduite…), adaptation particulière pour aller au RDV et récupérer ensuite.
  • Pour les aidants : ne pas pouvoir faire une activité nécessitant une interaction sociale, adapter sa journée en fonction du RDV.

Les participants ont identifié la relation patient-médecin, l’éducation du patient, ainsi que la perception de l’efficacité du traitement comme étant les facteurs clés de l’adhésion.

Les effets secondaires, la peur/l’anxiété face à l’injection et la fréquence des visites représentent les obstacles à l’adhésion les plus signalés par les patients et les soignants.
Les rétinologues expérimentés eux, ont signalé comme principaux obstacles : l’organisation du flux patient, l’efficacité du traitement et la peur/anxiété face aux injections.

Conclusion 1

Cette étude qualitative menée à l’international a montré un consensus entre les patients, les aidants et les rétinologues concernant ce qui favorise et complique l’utilisation des traitements.

  • Les principales raisons de non adhésion au traitement rapportées par les patients et les aidants sont : les douleurs/l’inconfort, les craintes vis-à-vis de l’injection, l’adhérence au traitement, les risques et les procédures et l‘organisation des rendez-vous.
  • Les facteurs favorisant le suivi du traitement sont pour les patients et les aidants sont le relationnel médecin/patient (70 % pour les patients et 16 % pour les aidants) et la perception de l’efficacité globale du traitement (35 % pour les patients et 24 % pour les aidants).

Des traitements offrant une efficacité plus importante ou plus prolongée dans le temps, associées à une meilleure éducation des patients devraient favoriser l’observance de ceux-ci, permettant d’obtenir de meilleurs résultats sur leur paramètres visuels en vraie vie et soutenir la relation et la communication médecin-patient.

Limitations

  • Les patients inclus ne sont peut-être pas représentatifs des patients non-adhérents qui auraient pu être moins à même de se porter volontaires pour participer à l’étude.
  • Cette étude a été menée au moyen d’auto-questionnaire. Une analyse quantitative utilisant des questionnaires médicaux pourraient donner une mesure plus précise de l’adhérence.
  • Les interviews ayant été menées pendant la pandémie de Covid-19, il est possible que son impact sur l’adhérence au traitement n’ait pas été pleinement mesuré.

Références :
1. Holekamp NM et al. Poster Barriers to adherence to age-related macular degeneration and diabetic macular edema management plans: A multi-national qualitative study. 2021. Présenté à l’ARVO 2021.
2. Senthil MP, et al. Exploring the quality of life issues in people with retinal diseases: a qualitative study. Journal of Patient-Reported Outcomes. 2017;1:15.
3. Okada M, et al. Nonadherence or nonpersistence to intravitreal Injection therapy for neovascular Age-Related Macular Degeneration. Ophthalmology 2021;128:234-247
4. Holekamp NM. Review of neovascular age-related macular degeneration treatment options. Am J Manag Care. 2019;25:S172-S181.

M-FR-00005402-2.0
Établi en août 2022